AOC ? Traduction !

Publié le par Talking

images-copie-2.jpeg

 

 

2ème label important : les AOC, ou plus particulièrement les Appellations d’Origine Contrôlée.

 

Ça tombe bien parce qu’hier j’ai bu un grand cru AOC d’Alsace : le Kirchberg de Ribeauvillé (Si si, je vous assure que ça existe). Bref, SU-CCU-LENT ! … Mais en fait,  qu'est-ce que ça fait l'AOC ?


Les AOC identifient un produit, l'authenticité et la typicité de son origine géographique. Elles sont garantes de ses qualités et de ses caractéristiques, de son origine et de son savoir-faire mis en œuvre par le producteur.

 

C’est-à-dire…


C’est-à-dire qu’il garantit un certain process de fabrication dans un certain lieu. Les produits labellisés par une AOC proviennent donc d’une aire géographique délimitée et répondent à un cahier des charges strict.

 

Donc si on se comprend bien : en dehors de la zone délimitée, l’AOC n’est pas valable ?


On se comprend bien. C’est ce qu’on appelle aussi le terroir.

 

Et on les voit sur quels produits ?


En vérité, il existe 455 AOC sur des produits tels que le vin, les produits laitiers, les viandes, miels, fruits de mer, condiments, etc. Bref, sur tous types de produits en fait! Pour les fans de fromage, on peut citer le Roquefort, Camembert, Livarot, Neufchâtel… et j’en passe !

Connaissez-vous le nom de l’équivalent AOC au niveau européen ?

 

Bien-sûr que non, voyons.


L’AOP, Appellation d’Origine Protégée ! Même définition, même norme...

 

Tout ça m’a donné envie d'aller acheter AOC… ou AOP ;)


 

Publié dans Marketing

Commenter cet article