Du tout nutritionnel au retour du plaisir…

Publié le par talking

Le-retour-du-plaisir-de-cuisiner_imagePanoramique500_220.jpg

Réapparition d’anciennes saveurs, nouveaux goûts, nouvelles textures, nouveaux conditionnements… Il est clair que les français recherchent aujourd’hui du changement dans leur cuisine et souhaitent retourner aux fourneaux. Et avec tout ça, le plaisir fait son come-back dans les habitudes alimentaires.

 

Et le plaisir fut !


Eh oui, le plaisir redevient une priorité dans la tête du consommateur, et le « bénéfice produit » (c’est-à-dire ce que l’aliment est censé nous procurer) doit être clairement défini par le fabriquant pour lui plaire: bien-être, naturalité, praticité, éthique… à chacun sa notion de plaisir !

 

A bas les boîtes de conserve et les plats surgelés ?


On n’en est pas encore là… Le plaisir, c’est aussi bien plus que ça ! Déguster, apprécier, goûter. Mais aussi partager, donner, échanger. La cuisine française est ancrée dans les mœurs et on n’est pas prêt de l’oublier.

 

Aaaaaah la bonne popote de Mamie, il n’y a qu’ça d’vrai !


Et ce n’est pas tout ! Avec la mondialisation, la cuisine des pays de l’autre bout du monde devient accessible : japonaise, chinoise, italienne, mexicaine, américaine… Les choix sont multiples et nous permettent de nous ouvrir à de nouveaux horizons.

 

Qui sait… Bientôt peut-être, mangerons-nous du chat en France ? (Hum hum)


Alors pour résumer, nos aliments doivent être : équilibrés, locaux, responsables, sans OGM, sans colorants ni conservateurs, nutritifs, fun, de bonne qualité, à prix abordable, bons pour le consommateur, bons pour l’environnement, bons pour les animaux… (!!!!!!)


Bref, nous, consommateurs, devenons particulièrement exigeants !

 

Les industries agroalimentaires n’ont qu’à bien se tenir… ;)

Commenter cet article